Parmi les tâches ingrates lors d’un déménagement, l’une d’entre elles est assurément le démontage des meubles, n’est-ce pas ? Mais c’est aussi une étape essentielle pour réussir le transport de toutes vos affaires, car vous allez gagner en efficacité, en temps, et vous assurer de l’espace dans le véhicule utilitaire.

Alors, comment bien démonter et remonter vos meubles ? Est-ce que le démontage est nécessaire pour tous les meubles ? Quels outils avoir à portée de main ? Avec MyTrooperS, rassurez-vous, vous êtes en compagnie de conseillers avertis.

Faut-il tout démonter ?

Parfois, à cause de l’énervement, de la précipitation ou d’une mauvaise organisation, on se rend compte qu’un de nos meubles s’est cassé durant le transport alors qu’il aurait été simple d’y prêter davantage attention. L’important est de vous montrer méticuleux et d’être bien équipé.

En premier lieu, vous ne devez pas perdre du temps inutilement. En effet, tous les meubles ne se démontent pas. Si vous avez acheté des meubles en contreplaqué ou en aggloméré, nous vous recommandons de ne pas les démonter. En effet, la piètre qualité du bois implique qu’au moment du montage, le bois se sera peut-être effrité ou abîmé. Vous ne pourrez alors plus remonter votre meuble en question.

Par contre, si vous avez des meubles trop volumineux ou trop lourds, des meubles qui ne passent pas par une porte ni par une fenêtre, alors il est plus astucieux de le démonter.

Une méthode parfaite pour bien démonter vos meubles

Même si vous n’êtes un pro du bricolage, même si vous ne savez pas par où commencer, il existe une méthode infaillible pour bien démonter vos meubles.

  • Vous devez vider le contenu de votre meuble. Si le meuble contient une ou des clés, scotchez-les à l’intérieur du meuble ou mettez-le dans le sac à vis.
  • En utilisant un crayon ou avec des étiquettes, vous indiquez l’emplacement de chaque élément avec un numéro ou en annotant où les placer.
  • Vous retirez les portes éventuelles de votre meuble en faisant attention à conserver la visserie dans un sac prévu à cet effet (optez pour des sacs de congélation sur lesquels vous notez à quel meuble appartiennent les vis).
  • Retirez les planches intérieures du meuble pour qu’il ne reste que la structure externe. À cette étape, vous pouvez faire un croquis ou prendre une photo du meuble pour avoir une idée de son aspect lors du remontage.
  • Démontez votre meuble avec soin en commençant par le haut.

Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas besoin d’avoir de grandes connaissances en bricolage. Ayez une petite boîte à outils qui vous aidera à tout instant avec des tournevis divers (tournevis plat, tournevis cruciforme, marteau, pince, etc.). Pour le remontage, procédez à l’envers et munissez-vous des éléments qui auront été préalablement numérotés pour bien repérer chaque emplacement.

S’il y a un autre conseil à prodiguer, ce sera celui de travailler à deux au minimum. En effet, il est préférable qu’un tienne les panneaux du meuble pendant que l’autre dévisse par exemple, vous éviterez de faire tomber les éléments ou de les casser.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu