Être étudiant est souvent synonyme de petit budget alors pour avoir la chance de profiter d’un logement décent tout en faisant vos études, pourquoi ne pas tourner vers des aides étudiants ?
Certaines de ces aides sont spécifiques aux besoins pour le logement. D’autres, au contraire, sont plus généralistes.

 

Le loyer, un poste important du budget

Avant de considérer les diverses aides financières, il faut savoir que le loyer d’un appartement est aujourd’hui la part la plus importante du budget étudiant.

Idéalement, il faut trouver un logement dont le loyer n’est pas exorbitant, cela vous évitera de travailler à côté pour financer le paiement du loyer. Vous aurez ainsi un peu plus de liberté pour dépenser votre argent ailleurs que dans votre logement.

Vous pouvez vous renseigner auprès du CROUS pour les logements en résidence. La solution de la chambre chez l’habitant est aussi intéressante, car vous bénéficiez d’un loyer réduit en échange de services rendus au quotidien. Sinon, la colocation demeure une alternative qui séduit de plus en plus.

Bien sûr, chacune de ses solutions peut être associée à une aide au logement. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la CAF de votre département pour connaître les modalités.

Les aides au paiement du loyer

Ici, c’est l’organisme qu’est la CAF qui peut vous octroyer des aides au paiement de votre loyer. Ces aides sont l’APL et l’ALS.

Pour bénéficier de l’APL, le logement en question doit faire l’objet d’une convention entre le propriétaire et l’État. Le montant de l’APL se situe entre 77 et 230 euros par mois. Vous pouvez effectuer une simulation en ligne pour savoir si vous y avez droit et le montant auquel vous pouvez prétendre.

Pour l’ALS, c’est habituellement l’aide la plus couramment accordée. Cette aide concerne tous les logements conventionnés comme les cités universitaires, les foyers, les studios, les appartements. Le montant varie entre 70 et 170 euros par mois. Attention, toutefois, le logement doit répondre à des normes minimales pour votre confort et votre hygiène (arrivée d’eau potable, superficie minimale de 9 m², etc.)

Des aides pour votre cautionnement locatif

3 aides principales sont possibles pour vous aider à vous loger.

  • Le Loca-pass : voici un prêt à 0 % versé directement au locataire et sans aucuns frais de dossier. Toutefois, vous devrez le rembourser au moment où vous quitterez le logement. Ce type de prêt est pris en charge par un organisme d’action logement. Il peut être accordé, quel que soit le montant du loyer. Cette aide s’adresse principalement aux étudiants boursiers aux stagiaires ainsi qu’aux jeunes de moins de 30 ans en recherche d’emploi.
  • Visale : c’est un service de cautionnement. 100 % gratuit pour les étudiants de moins de 30 ans, il s’adresse aux personnes qui recherchent un logement dans le parc privé.
  • Le FSL : le Fonds de solidarité pour le logement est une aide globale pour toutes les personnes en difficulté de paiement de loyer ou de leurs factures en lien avec le logement (dépôt de garantie, assurance habitation, frais de déménagement, factures énergétiques, etc.). Cette aide est proposée par chaque département. Elle se présente sous la forme de prêt ou de subventions.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu