Une fois de plus, la Fête de la musique revient à Paris. Cette fois-ci, ce sera le jeudi 21 juin et à l’occasion, tous les Franciliens musiciens sont invités à envahir les rues de la capitale, mais aussi les bars et leurs terrasses pour cette 37e édition de la Fête de la musique.

 

Le 1er grand rendez-vous de l’été

Créée en 1981 et lancée en 1982, la Fête de la musique est une initiative du Ministère de la Culture avec à sa tête Jack Lang. Cette mobilisation de musiciens amateurs et professionnels a connu depuis un tel engouement qu’elle s’exporte dans le monde dans près de 40 pays.

C’est une fête populaire, festive où tous les gens musicaux se côtoient, que l’on aime le rock, le jazz, la musique classique ou encore les musiques traditionnelles.

En effet, la gratuité des concerts, le relais des médias, l’appui des collectivités et l’adhésion massive de la population en font aujourd’hui un événement majeur et sûrement l’une des plus grandes manifestations culturelles en France.

À titre indicatif, en 2018 sont attendus près de 3000 concerts dans tout le pays.

Où aller profiter de la Fête de la musique à paris ?

Concrètement, tout dépend du genre musical que vous souhaitez écouter. Voici un choix non exclusif pour vous faire une idée.

Pour les amateurs de musique électro

Vous allez pouvoir découvrir des groupes reconnus, mais aussi des amateurs avertis pour une fête en mode électronique.

  • Devant Audi City, découvrez un programme puissant avec eX Governor qui propose une musique punchy teintée de sonorités New Wave, Trip-Hop et électro. De 20 h 30 à 23 h.
  • Près de la Caserne de Sévigné (rue Saint-Antoine dans le IVe arrondissement), vous pouvez écouter le set du DJ tOmO avec sa musique House, Lougne et Chill.
  • Tempora et sa musique électronique en forêt au Bois de Vincennes
  • Le collectif ZinZins de l’Espace à l’amphithéâtre de la place du cardinal Wyszynbki dans le XIVe arrondissement.

Pour les amateurs de rap, soul et funk

  • Boogie Balagan propose un délicieux bazar musical avec artistes français et français, rue du Temple dans le IIIe arrondissement.
  • Lulu & The Comets, une fanfare qui propose un son très groovy, quai de l’Hôtel de Ville dans le IVe arrondissement.
  • B & the Cool Keys propose un concert en plein air avec des reprises soul et funk, dans la Cour d’honneur de l’hôpital Armand Trousseau.

Pour les amoureux de musiques du monde

  • Paris taiko Ensemble : découvrez l’art traditionnel du tambour japonais (percussions), Place Dauphine
  • Chorale de jeunes Incognito : des chants italiens, estoniens ou israéliens à découvrir à Place Maurice Barrès.
  • Les percussionnistes du groupe Badauê avec leur musique samba/reggae, rue de Tivoli.

Pour les aficionados du rock et de la pop

  • Le groupe Harsh qui propose 3 shows de musique rock aux références 80’ (Van Halen, Led Zep, Guns N’ Roses, AC/DC, etc.) durant la soirée du 21 juin, rue Rambuteau dans le Ier arrondissement
  • Le groupe Red Deaf avec leur rock des années 70 à 2000 : influences The Doors, Pink Floyd, Cocker, Lennon, Lou Reed, rue Dalayrac dans le IIe arrondissement.
  • Cotton Train et leur rock-blues aux influences de Melody Gardot, Popa Chubby, Robben Ford et Ben Harper.

Et les amoureux de la musique classique

  • Le « Bachathlon » à Saint-Louis en l’Ile dans le IVe arrondissement
  • L’Accademia Teatro alla Scala, une formation créée en 1997 qui accompagne de jeunes musiciens dans leur perfectionnement musical et technique, rue de Varenne.
  • Concert de clôture du festival « Komm, Bach ! » avec Bach, Satie, Bonafos et Piazolla au programme. Concert retransmis également sur grand écran, rue de Saint-Pétersbourg dans le VIIIe arrondissement.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu