Avec les premiers rayons de soleil, on se sent soudain pousser des ailes. C’est comme une renaissance, n’est-ce pas ?

On a envie alors d’ouvrir les fenêtres, d’aérer son logement qui est resté souvent enfermé pendant de longs mois, de couper (enfin) le chauffage. Mais c’est surtout l’occasion de faire un tri par le vide, d’effectuer ce que l’on nomme le grand nettoyage de printemps.

Comme pour renaître à une nouvelle saison, on a envie de repartir sur de nouvelles bases.

 

Que faire pour votre grand nettoyage ?

Quand on vit à Paris, les volumes des pièces ne sont pas forcément très importants alors décider de faire un ménage par le vide peut être une bonne chose. Vous allez ainsi gagner de l’espace, de la luminosité peut-être, sans oublier que vous aurez l’impression de franchir une étape dans votre tête.

Vous vous libérerez d’un surplus qui n’est pas toujours nécessaire.

Entre les piles envahissantes de documents, de vêtements qui débordent des placards ou que l’on ne porte pas, entre la poussière derrière les meubles — vous en êtes-vous rendu compte quand vous déménagez ? Ou quand vous décidez de changer l’agencement de votre appartement ? — il y a tant à faire.

Alors, vous triez, vous rangez, vous jetez, vous organisez. Parfois, certaines choses sont tout simplement cassées ou inutilisables alors elles partent à la poubelle. D’autres, en revanche, sont encore en bon état, mais ne vous servent plus à rien. Pourquoi ne pas faire des dons à des organisations caritatives ? Pourquoi ne pas en donner à des amis ?

Et si vous voulez vous faire un peu d’argent — au lieu de vous lancer sur Internet et LeBonCoin pour ne pas le nommer — essayez de participer à un vide-grenier.

Le vide-grenier, une passion populaire

S’il existe un endroit où tout le monde se plaît à se rendre, que ce soit pour acheter ou vendre, c’est un vide-grenier.

Et en cette période de grand ménage de printemps, le vide-grenier est l’activité idéale.

Cet engouement est avant tout financier, car de plus en plus de personnes privilégient ce que l’on nomme l’achat malin. Et tout le monde sait que l’on trouve facilement des prix cassés dans un vide-grenier que dans un commerce traditionnel.

Pour vous, en tant que vendeur, vous vous débarrassez du superflu ou d’affaires/meubles qui ne vous servent plus tout en récupérant un peu d’argent.

Avec un stand qui coûte entre 5 et 20 euros, vous pouvez facilement gagner entre 100 et 200 euros selon le type de marchandises que vous proposez.

C’est une manière de lutter contre les objets de consommation courante que l’on retrouve chez tout le monde. Dans un vide-grenier, vous proposez et trouvez nécessairement quelque chose d’atypique qui servira à embellir, à aménager un nouvel intérieur.

Le vide-grenier est le lieu pour recycler les objets et les meubles qui dorment chez vous, ou dans votre grenier ou votre cave.

Vêtements, livres, vaisselle, petits meubles, jouets, bibelots, vous pouvez tout proposer et ainsi faire de votre nettoyage de printemps une formidable occasion de gagner de l’espace.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu