Il arrive de plus en plus fréquemment de découvrir ces longues files d’attente pour visiter un appartement. Alors, quand il s’agit de colocation, la sélectionner s’avère encore plus drastique.

Comment réussir à atteindre l’entretien de colocation et surtout comment le réussir ?

 

Les 2 critères de sélection en entretien de colocation

Être choisi en colocation relève du Graal pour certains, on a l’impression d’accéder à un trésor incroyable tandis que d’autres cherchent, mais ne trouvent pas. Mais cette sélection du bon candidat est assez relative : en effet, certains colocataires peuvent décider sur le moment du nouveau colocataire tandis que d’autres sont plus pointilleux et organisent des journées de type « portes ouvertes » pour s’entretenir avec plusieurs prétendants par jour.

Il n’existe pas de critères en particulier pour réussir votre entretien de colocation. Néanmoins, des critères évidents s’imposent naturellement comme ceux liés à l’hygiène et à la propreté que ce soit la sienne, mais aussi celle des lieux.

Il importe aussi que vous soyez d’une nature gaie, conviviale et que vous soyez de bonne humeur. Ne vous présentez pas en colocation si vous êtes dépressif ou si vous aimez vous enfermer dans votre chambre, vous risquez de faire fuir les « recruteurs » avant même qu’ils n’ouvrent pas la bouche !

La colocation demande à partager les tâches domestiques (vaisselles, courses, descente des poubelles, etc.), il faut donc venir sous son meilleur jour et montrer que vous n’êtes pas un loup solitaire.

Les 3 qualités pour réussir votre entretien de colocation

S’adapter à la colocation

L’entretien de colocation ne vise pas à trouver la personne parfaite. Toutefois, le ou les colocataires cherchent davantage à trouver une personne dont ils vont rapidement – voire spontanément – se sentir proches. Un peu comme lorsque Xavier cherche un appartement et trouve une colocation dans le film L’Auberge espagnole, vous comprenez ?

De votre côté, vous pouvez déjà sélectionner le type de colocation avant de vous lancer tête baissée dans un entretien. Posez-vous des questions sur la durée de colocation, sur les attentes des colocataires, sur leurs comportements (est-il du genre à être un fêtard ou est-ce quelqu’un d’introverti ?).

Tous ces détails vont déjà vous aider à bien sélectionner votre colocation. Cela vous mettra plus à l’aise lors de votre entretien.

Se montrer curieux

Devant la pluralité des candidats à un entretien de colocation, l’important n’est pas tant votre dossier, mais vous-même.

Évidemment, vous devez être solvable, vous devez avoir aussi certaines qualités. Mais cet entretien est à double sens, c’est-à-dire que vous devez également vous montrer curieux, intéressé, voire demandeur à propos de vos (futurs) colocs. Cela démontre un réel intérêt de votre part, vous montrez une qualité essentielle du « bien vivre ensemble ».

Essayez de voir si le courant passe entre vous.

Ne pas mentir

C’est l’autre qualité essentielle pour réussir votre entretien de colocation.

Dans la vie en général, on n’aime pas les menteurs, car on ne peut jamais se fier à eux. Mais quand il s’agit de cohabiter, de vivre avec quelqu’un qui vous a raconté des « cracks », l’entente est souvent de très courte durée. Ne mentez pas sur vous-même, ne dites pas à vos colocataires ce qu’ils veulent entendre. Restez vous-même, exprimez-vous clairement et si l’alchimie n’est pas au rendez-vous lors de l’entretien, passez à autre chose.

Des colocs, il en existe des dizaines à découvrir.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu