Quand on évoque la question de déménager de chez ses parents, il y a ce réflexe qui nous fait penser au film d’Étienne Chatillez, « Tanguy », n’est-ce pas ? L’histoire de ce héros de 28 ans qui vit encore chez ses parents au grand dam de ces derniers.

Aujourd’hui, la question subsiste toujours. À quel moment faut-il quitter le cocon familial ? Même si l’entrée dans la vie active ou l’obligation de suivre des études loin de ses parents implique un déménagement, il existe encore une tendance relativement forte à vouloir rester dans le nid familial.

En France, l’âge de départ de chez ses parents est de 23 ans en moyenne, soit 3 ans de moins que la moyenne en Europe.

 

Pourquoi déménager de ses parents ?

Tandis qu’il fut un temps où deux voire trois générations cohabitaient sous le même toit, aujourd’hui cela relève du cauchemar pour de nombreux (jeunes) Français.

Entre les heures de repas fixes, le couvre-feu, le choix des programmes TV ou encore les menus qui ne sont pas toujours au goût de tout le monde, il vient un moment où l’on a envie de couper le cordon avec ses parents et vivre de ses propres ailes.

À partir de 20 ans en moyenne, les règles, les habitudes et les codes avec lesquels on a grandi ne conviennent plus à nos envies et à notre rythme de vie.

Comment savoir si l’on est prêt à déménager de chez ses parents ?

Déménager de chez ses parents a un prix

Voir son « home sweet home » a un coût.

Il n’y a pas seulement le loyer à payer, mais également vos charges (électricité, gaz, abonnement Internet, etc.). De plus, il ne faut pas oublier votre budget nourriture, votre budget de sorties éventuellement, le budget alloué au transport (votre carburant si vous avez une voiture ou un scooter, le forfait mensuel pour les transports en commun).

Pour savoir si vous êtes capable de gérer cette nouvelle situation financière, établissez un premier budget pour noter vos revenus et vos dépenses courantes et obligatoires.

Vous pouvez d’ores et déjà vous entrainer chez vos parents en payant déjà une partie de vos dépenses chez eux par exemple.

Il existe des applications sur Internet pour vous aider à créer et à gérer un budget.

L’important — car c’est le nerf de la guerre – est de pouvoir vivre quotidiennement tout en anticipant les dépenses futures.

Quoiqu’il arrive, pensez également à mettre de l’argent de côté, car il y a toujours des dépenses imprévues quand on déménage de chez ses parents.

Anticiper votre déménagement

Pour savoir si vous êtes prêt à quitter le cocon familial, posez-vous la question du déménagement en lui-même.

Êtes-vous prêt à déménager toutes vos affaires ? Comptez-vous en laisser chez vos parents ? Les stocker dans un garde-meuble le cas échéant ?

Et pour votre futur appartement, allez-vous le rechercher par vous-même ? Vous faire aider par un ami, par un membre de votre famille ?

Ou allez-vous contacter une agence immobilière ?

Toutes ces questions participent à votre décision de déménager de chez vos parents.

C’est quand vous vous sentirez prêt mentalement et que vous aurez des revenus suffisants pour vous assumer pleinement que vous pourrez alors partir et prendre votre envol.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu