Le déménagement peut facilement et rapidement devenir très onéreux. Selon la formule que vous choisissez – avec des amis et de la famille ou avec un déménageur professionnel –  des aides peuvent être octroyées. Que vous soyez salarié, étudiant ou sans emploi, ces aides financières sont accessibles à tous sous certaines conditions.

Voici quelques aides utiles pour déménager l’esprit tranquille.

La prime de déménagement de la CAF

Cette aide financière s’adresse principalement aux familles nombreuses qui ont besoin d’un soutien au moment où leur famille s’agrandit.

Pour bénéficier de la prime de déménagement de la CAF, vous devez répondre au moins à l’un de ces 3 critères :

  • Avoir au moins 3 enfants à charge
  • Votre déménagement doit se passer dans un créneau précis. A savoir entre le 1er jour du mois qui suit la fin du dernier trimestre de grossesse et la veille du 2nd anniversaire de votre dernier enfant.
  • Vous bénéficiez d’autres aides comme l’APL ou l’ALF pour votre logement.

Le montant de cette prime de la CAF pour votre déménagement est limité à hauteur de 957,60 euros pour 3 enfants à charge.

N’oubliez pas de faire la demande durant les 6 mois qui suivent votre déménagement. Faites suivre une facture du déménageur ou en donnant des justificatifs de frais (location d’utilitaire, tickets de péage, etc.).

 

L’aide Mobili-pass

Si vous êtes salarié d’une entreprise non-agricole dans le secteur privé avec 10 salariés maximum, vous pouvez profiter d’une aide au déménagement appelée Mobili-pass. En effet, votre employeur vous met alors en relation avec un institut spécialisé appelé Action Logement. L’aide, si elle est octroyée, peut être d’un montant maximal de 3500 euros afin de financer votre mobilité.

Contrairement à d’autres financements, l’aide financière Mobili-pass doit être remboursée dans les 3 ans maximum suivant le déménagement.

 

La prime de déménagement de Pôle Emploi

Si vous ne travaillez et que vous souhaitez quand même déménager, Pôle Emploi peut vous octroyer une aide sous la forme d’une prime de déménagement.

En effet, Pôle Emploi propose un dispositif d’aide à la mobilité. Celui-ci est valable :

  • Si vous trouvez un nouvel emploi dans un délai de 3 mois
  • Si votre prochain entretien se situe dans une ville à plus de 60 km de votre domicile.

Pour bénéficier de cette aide financière, vous devez être demandeur d’emploi non indemnisé ou alors indemnisé avec un montant inférieur à celui de l’ARE (Aide au Retour à l’Emploi).

 

Le Fonds Solidarité Logement

Géré par le conseil général, le FSL (Fond Solidarité Logement) peut vous aider à financer votre déménagement, notamment si vous vous trouvez dans une situation difficile.

Par contre, les modalités d’obtention de ce type de financement dépendent de chaque département. C’est pourquoi nous vous recommandons de contacter directement votre conseil régional.

 

D’autres aides possibles pour votre déménagement

Il n’y a pas que des aides pourvues aux professionnels. En France, de nombreuses prestations sociales peuvent être attribuées pour bénéficier d’un soutien quand on se trouve dans une situation financière précaire.

Il arrive que la municipalité, grâce au CCAS (Caisse centrale d’activités sociales), participe à votre déménagement ou emménagement avec une petite enveloppe budgétaire. La Croix-Rouge ou encore le secours Populaire peuvent, à titre exceptionnel, attribuer une petite aide financière.

Enfin, si vous êtes employé dans un ministère ou si vous êtes militaire, des subventions peuvent être accordées, car le déménagement est un fait courant.

Nous vous faisons remarquer qu’avec MyTrooperS, vous pouvez bénéficier d’aides physiques. En effet, l’un ou plusieurs de nos Troopers vous accompagnent pour le transport de votre mobilier.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu